Blue Moon City... By Night

Forum de jeu de rôle, inspiré du jeu Vampire : la Mascarade de ©White Wolf qui se déroule de nos jours, dans la ville imaginaire de Blue Moon City.
 

Partagez | 
 

 Blue Moon City... By Night

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivantAller en bas
AuteurMessage
Conteur

avatar

Messages : 4790

MessageSujet: Blue Moon City... By Night   04.04.18 18:50

La Demoiselle déposa le corps flasque de son Calice vide sur le trottoir de l’impasse infecte. Elle lécha les dernières traces de sang sur ses lèvres. Oui… Elle pouvait sentir la Vitae de sa victime bouillonner en elle. Une force rafraichissante courut dans ses membres jusqu’à ce que sa peau même se mette à picoter.

Elle leva les yeux du corps recroquevillé de son agresseur manqué – la crapule avait été assez inconsciente pour choisir comme victime un prédateur bien plus mortel –. Elle sourit à la lune bleue barrée de nuages, qui s’enflait au-dessus de cette cité au nom mystérieux. Ses canines n’étaient pas encore rétractées, elles jetaient un éclat de mauvais augure dans le clair de l’astre glacial à la teinte unique…






Quelque chose scintilla à ses pieds : le cran d’arrêt du voyou, qui lui avait servi à menacer la vie de son assassin. L’arme avait semblé si dérisoire à la jeune femme. Elle l’avait écartée si facilement, avant de fracasser la mâchoire de son agresseur d’un seul coup hideusement puissant. Elle rit doucement en donnant un coup de pied pour chasser l’arme.L’exaltation du fluide vital était comme un chant de sirène tenu aux oreilles de la Demoiselle.

Sa langue et ses lèvres fourmillèrent, brûlèrent presque, au souvenir de cette sensation qui l’animait depuis son Etreinte. Son esprit prit son essor lorsqu’elle se remémora la joie féroce de ce moment… La « petite mort » si intense de la Renaissance…  

Avec un rire de cristal, plein d’exaltation et d’anticipation, elle s’évanouit dans la nuit, après s’être assurée que ses traces étaient couvertes…

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Conteur

avatar

Messages : 4790

MessageSujet: Re: Blue Moon City... By Night   04.04.18 18:50

Deux mois environ s’étaient écoulés depuis la dernière incursion de reconnaissance du Sabbat. Ce qui signifiait que nous devions en attendre une autre. Assez souvent, l’un des évêques cachés à Atlanta décide que le temps est venu d’envoyer une autre paire de fouineurs tenter d’infiltrer la ville, et espérer effectuer une promenade de rassemblement d’informations…

C’est mon devoir de surveiller ce genre de choses. C’est mon boulot. Notre Prévôt me demande de faire attention aux taupes du Sabbat. Ce que je fais. Lorsqu’un (ou deux, ou trois, ils aiment se déplacer en groupe) des membres des autres Factions ennemies se montrent, les choses s’emballent.




La mission ? Ecraser les bâtards antagonistes désignés, dès qu’ils montrent leur nez, et que notre système de surveillance les signale… Ordre des Autorités. Une escouade est formée, et l’hostile est détruit sans sommation.

On ne fait pas comme dans d’autres villes. Ailleurs, nos Semblables se croient plus malins à d’abord surveiller les espions ennemis, à leur donner de fausses informations à propos des défenses, du nombre de Damnés, des dispositions en place. Que c’est plus habile de donner des indications contraires à des groupes d’informateurs différents, pour les voir se déchirer mutuellement ensuite sur leurs notes et rapports contraires.

Il parait que c’est une joie à méditer. Nous ne sommes pas d’accord sous la Lune Bleue… Qu’ils disparaissent, tous, s’ils osent s’approcher de nos frontières !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Conteur

avatar

Messages : 4790

MessageSujet: Re: Blue Moon City... By Night   04.04.18 18:51

Contrôler une ville, c’est compliqué… Nous devons modérer les prises, que seuls les solitaires et les mal-aimés se font prendre, réguler nos butins.

Il faut s’assurer que toutes les lois et les règles sont suivies. Si quelqu’un devient trop avide, prend trop ou fait quelque chose de stupide en public, le jeu tout entier pourrait s’écrouler. J’aime cet endroit, comme nos Anciens… Beaucoup trop pour laisser quelque chose comme cela arriver.

Tous les profils suspects doivent être analysés, étudiés, et surveillés. Les Autorités nous donnent les moyens pour profiter de notre existence. Lorsqu’ils apprécient suffisamment notre travail, ils nous donnent des marques de leur estime… Comme on en aurait jamais eu ailleurs… De bons assistants notamment. Le genre qui n’est jamais faciles à trouver.






Nos agents sont toujours sur le qui-vive. Positionnés comme il faut, capables de vérifier et contrôler ce qu’ils sont chargés de superviser pour leurs Maîtres. Toujours à fond pour exécuter leur modus operandi assigné et suivre les instructions ponctuelles.

Voilà bien une des forces de nos équipes… La routine. La tradition. Savoir que tout va bien se passer, car tout s’est bien passé une centaine de fois auparavant. Toujours patient… Totalement imprévisible pour nos ennemis.

L’avantage, avec les fouineurs du Sabbat, c’est qu’ils squattent toujours des merdiers, comme le font leurs chefs. C’est beaucoup plus facile de les affronter dans des soubassements pareils à des bennes à ordures. Avec leurs côtés psychotiques, il est facile d’évaluer leur niveau.






Lorsque l’autre camp envoie des types puissants pour des missions de reconnaissances, c’est qu’ils envisagent une offensive majeure. Si personne ne revient… Ils ne sauront jamais à quoi s’attendre. Ils s'occuperont d'autres villes.

Ils retenteront le coup une autre nuit. Ce sera toujours un bain de sang. Il y aura constamment des corps et des balles, du sang… La mort sera partout… Un beau foutoir, et tout sera fait pour que ses effets soient nettoyés…

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Conteur

avatar

Messages : 4790

MessageSujet: Re: Blue Moon City... By Night   04.04.18 18:51

C’est quand même marrant. Il y en a encore pour croire que la Camarilla est la Faction qui contient les « bons » vampires… Faut être vraiment con pour croire ça. Il n’y a rien d’intrinsèquement bon, vrai, ou beau, à propos de la Camarilla comme des Damnés qui la composent.

Elle n’existe pas pour protéger l’humanité des ravages vampiriques. Sa fonction est dédiée à assurer l’existence la plus sûre et la plus profitable possible pour ses membres. Le soin que prend la Camarilla à ne pas trop signaler sa présence est précisément celui du loup au milieu des moutons.






Cette faction existe pour protéger ses membres des mers émergentes de l’humanité, laquelle, grâce à son grand nombre, pourrait balayer la plupart des Vampires de la surface de la terre. La Mascarade existe précisément pour ça. Ce que l’humanité ne voit pas, elle ne peut pas le tuer. Forcément, la nécessité de préserver cette idée diminue un peu les pertes que les Vampires de la Camarilla infligent à la population mortelle…

Ce n’est qu’un produit dérivé du besoin de sauvegarder l’illusion.

On dit que la Camarilla a une organisation quasi-féodale. Que ça donne aux Anciens une zone de confort, eux qui aiment le pouvoir, qui dictent la conduite à leurs Semblables plus jeunes, eux qui adorent avoir des vagues de subordonnés pour les protéger. Et qu’est ce que cette Faction offre aux plus jeunes de ces Immortels ?






En deux mots, La sécurité. Oui, c’est une protection, aussi étouffante soit-elle, pendant que le jeune Vampire découvre ses pouvoirs, et apprend les coutumes de sa nouvelle existence. C’est un groupe d’alliés contre le monde mortel, et les autres Damnés, un abri contre les nouveaux et terribles périls de la non-vie.

Et chez nous, c’est encore plus que ça. C’est féodal. C’est seigneurial. Nos Anciens ne font pas que dicter la conduite. Ils ordonnent. Ils édictent. Ils revendiquent. Être un membre de notre Famille sous la Lune Bleue est un privilège. Une faveur supérieure à tout.






La sécurité, la sérénité et la fiabilité ont un coût élevé. La loyauté, pleine et entière. La fidélité, absolue. Une bonne foi à toute épreuve, qui sera sans cesse éprouvée.

La création, la sauvegarde et la lutte armée pour maintenir la Mascarade et protéger la Praxis prend tous son sens dans notre Communauté. Plus que jamais, la Camarilla, et nous-mêmes, sommes assaillis d’ennemis. A l’extérieur, sans aucun doute. Nos Anciens refusent que notre société soit minée de l’intérieur.






Aucun détracteur n’est toléré. Aucune critique n’est autorisée. Le monde est vaste, mais si tu viens sous notre Lune Bleue, tu es sois l’un des nôtres, soit un nuisible à détruire sans autre forme de procès.

Notre Praxis est unifiée par ce désir suprême à avoir ce Domaine fort, inexpugnable même, capable de résister aux attaques de ses antagonistes et adversaires. Libre à tout membre de la Famille sous notre Lune Bleue de participer à maintenir l’ordre, faire respecter les Traditions et les Coutumes, se disputer entre eux pour obtenir plus de pouvoir et de privilèges.






Mais toutes et tous, sans exceptions, sont liés par leur Serment à servir les Anciens de la Cité, et leur permettre de jalousement protéger et conserver ce Domaine qui est le leur.

Tu sais, notre Société de la Nuit apparait comme une série de lois à suivre, de pouvoirs en place à éviter ou à impressionner, et des pairs à manipuler. La principale préoccupation de nos Semblables, c’est de trouver un moyen de progresser dans la hiérarchie de la Ville (ou au moins éviter de se faire piétiner par les rouages de la loi) et de se nourrir sans attirer sur soi la colère d’un Vampire plus puissant.






Franchement, le pouvoir, c’est le lot quotidien de notre Faction. La mainmise sur ses Servants, la suzeraineté sur ses Infants, l’influence sur les Domaines, la suprématie sur ses Ennemis, tout cela dans les ombres de la nuit. Nous sommes entourés d’adversaires, hostiles et néfastes.

C’est quoi, le bénéfice premier de la condition vampirique ? L’immortalité, bien évidemment. Nous n’avons pas à nous soucier de vieillir, de décrépir, et finalement de succomber de vieillesse. Nous avons l’éternité devant nous. Avec ça à l’esprit, il vaut mieux devenir très précautionneux avant de s’exposer à un risque.

En conséquence, aucun Vampire sain ne risquerait son futur sans limite plus souvent qu’il ne serait véritablement nécessaire.






Alors ne te prend pas pour plus que tu n’es. Seul, tu ne feras pas long feu…

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Conteur

avatar

Messages : 4790

MessageSujet: Re: Blue Moon City... By Night   04.04.18 18:52

Tu pourrais penser que les Vampires, avec les multiples pouvoirs surnaturels dont ils disposent, n’auraient aucun besoin de se cacher de l’humanité ? Que grâce à leurs pouvoirs absolus, ils devraient régner, et ouvertement. C’est vrai, pourquoi nous autres Prédateurs ultimes, on devrait se cacher du Bétail humain ?

La réponse à cette question est simple : il y a une quantité importante de Bétail humain dehors. Les meilleures estimations disponibles à la Camarilla montrent un pourcentage de 100.000 humains pour chaque Vampire. Fais tes maths. Ça fait beaucoup d’humains et peu de Vampires pourraient se montrer capables de s’occuper de cent mille humains, si le besoin se fait sentir…






Alors ne te pose plus de questions. La dissimulation est la meilleure politique pour les Vampires. Commencée alors que l’Inquisition démontrait un talent certain pour débusquer et exterminer les Vampires, la Mascarade permet de laisser l’humanité dans l’ignorance.

Les ressources des Mortels sont vastes, mais si elles devaient se tourner vers la destruction des Vampires, peu résisteraient à la purge. Il est définitivement plus sûr pour nous autres de gouverner dans l’ombre, de diriger subtilement plutôt que de régner ouvertement. Une guerre avec les troupeaux dont on dépend, c’est quelque chose qu’on ne pourra pas gagner.






Alors quand on te dit que la Mascarade c’est le must, tu comprends pourquoi. En gros, la politique est : « pas de témoins ». Tu n’exposes pas tes canines et tes griffes devant des Mortels. Tu ne laisses personne te voir te nourrir ou disposer d’un corps. Tu n’encaisses surtout pas un chargeur plein de balles dans le ventre pour laisser repartir le tireur vendre son histoire aux journaux à scandales. Tu ne laisses pas ton Calice vivre sans prendre des mesures pour effacer ton repas de sa mémoire.

Ne sois pas stupide, compris ? Ne crée pas d’embrouilles ! Ne t’excite pas, ne te trouble pas, ne perds pas le contrôle quand tu te nourris ! Mais si ça devait t’arriver, dis-le à tes Ainés. Nous avons les moyens de couvrir tes conneries…






Comment ? Tu le découvriras bien assez tôt...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Conteur

avatar

Messages : 4790

MessageSujet: Re: Blue Moon City... By Night   04.04.18 18:53

Mon Maître m’apprécie. Je le sais parce qu’il me donne son Sang. Il me l’accorde lentement, goutte à goutte, et il me dit de rester immobile tant qu’il coule sur ma langue, comme de l’ecstasy liquide. Si je bouge ou que j’émets un son, il s’arrête et rien n’est pire torture que lorsqu’il m’enlève son Sang.

Je sais qu’il m’apprécie, parce que si ce n’était pas le cas, il ne prendrait pas le temps de faire cela pour moi. Je n’aime pas ses autres Goules. Elles pensent toutes que le Maître les aime autant qu’il m’aime et ce n’est pas le cas. Cela me met en colère de penser qu’elles pourraient se mettre entre lui et moi.




Je suis celle en qui il a confiance pour accomplir ses désirs. Je suis celle dont il se nourrit lorsqu’il ne veut pas prendre le risque de sortir. Je suis celle en qui il a confiance. Les autres ne sont que des serviteurs. Je représente plus...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Conteur

avatar

Messages : 4790

MessageSujet: Re: Blue Moon City... By Night   04.04.18 18:53

Je suppose qu’il y a peu de temps que vous êtes un membre de la Famille. Cela peut se lire dans les yeux. Les Nouveau-Nés semblent toujours si intraitables, si inébranlables. Cela ne durera pas longtemps, cela ne dure jamais longtemps… Vous apprendrez la réalité de cette existence sordide bien assez tôt.

Je sais ce que vous pensez, je vois vos rêves. Vous avez cessé d’être Mortel. A présent, vous n’êtes plus un frêle et fragile humain, mais une créature puissante. Ni les balles, ni les lames, ne peuvent mettre un terme à votre existence. La mort ne plane plus au-dessus de vous telle une épée de Damoclès, prête à tomber et à détruire votre vie en un clin d’œil.






Mais réfléchissez encore…

Ce n’est pas parce que vous êtes déjà mort que cela ne plus se reproduire. Cela peut arriver encore, mais la prochaine fois, ce sera pour toujours. On appelle cela la Mort Finale, et bien qu’elle ne soit presque jamais accidentelle, il est possible, et hélas courant, qu’elle survienne. L’immortalité ne durera que tant que vous éviterez les quelques dangers qui peuvent vous nuire et mettre définitivement un terme à votre non-vie : le feu, le soleil, la décapitation, les monstres qui rodent dans la nuit… Et vos Semblables qui auront à cœur de vous éliminer irréversiblement.






La plupart d’entre nous veulent prolonger au maximum leur existence immortelle. En réalité, après une première période d’euphorie de la vie de Vampire, nous avons habituellement plus peur de l’anéantissement que jamais. La paranoïa n’est jamais loin. Si vous voulez poursuivre votre existence pour longtemps, il faudra devenir tout aussi méfiant. Pour notre « race », la survie est tout ce qui mesure la réussite. La survie, et le nombre de jouets que vous avez accumulés…

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Conteur

avatar

Messages : 4790

MessageSujet: Re: Blue Moon City... By Night   04.04.18 19:07

Bruits nocturnes de la ville, mélopée dissonante... La nuit, belle, à se damner, dès les premiers signes de son arrivée... Ce crépuscule qui commence à peindre la Cité de ses longs doigts d'obscurité...






Les silhouettes se mélangent, se confondent, avant de s'évanouir au coin des rues, comme des mirages gris... Peu à peu, tout devient plus sombre, plus flou... Plus fou...

Les grands axes bondés qui s'illuminent aux couleurs polychromes des néons des panneaux publicitaires... Longer les ruelles tortueuses et sombres, occupées par des prostituées et des maquereaux... S'engouffrer dans un rade crade et puant où l'alcool coule à flot et exacerbe les pires comportements humains...





Et ces parcs lugubres où prospèrent dealers de poudre et autres marchands de sommeil sans retour... Ces eaux glauques et polluées qui veinent la ville...

La Cité des mille Vices hurle le nom de chaque âme réprouvée aspirant à se dépraver... Le sexe, la drogue, le son des machines à sous... Les sirènes de la police, des secours, la fumée et les relents des égoûts... L'éclat terne du béton, les poubelles éventrées, les rats qui grouillent...






Les cris, la pisse, les porte-jarretelles, les bagarres, la vie, la mort... Une ballade nocturne sous le sourire morne d'une Lune aux reflets bleus...

La nuit est noire, les âmes aussi... Tant d'éphémères papillons de nuit...






Des pas lourds qui résonnent, qui cognent contre le bitume... Ces ombres démesurées, qui glissent sur les trottoirs et les façades grisâtres dans la pénombre, croulant sous le poids du sommeil...


Les rues désertes nimbées d’un brouillard poisseux, les réverbères aux pâles lumières jaunâtres. Le halo qui se reflète dans les caniveaux, ruisselets argentés le long de trottoirs anthracite. La nuit qui affole jusqu'aux tréfonds de la moelle...


Des types louches sur le chemin... Des sans-abris avachis sous les porches, à grogner au moindre bruit...

Les gueules enfarinées des nuits d’insomnie, des heures nocturnes passées à boire de la bière pour espérer s’endormir, à avaler du café quand il est finalement trop tard pour se coucher... Tic nerveux, manque au coin des lèvres... Sortir... La Nuit appelle... L’ivresse réclame...






Machine policière, broyeuse d'individus... Une effrontée, une dévergondée, comme les autres, au coin de la rue...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Conteur

avatar

Messages : 4790

MessageSujet: Re: Blue Moon City... By Night   04.04.18 19:09

Blue Moon City est une cage dorée. Une nuit, peut être, vous y serez invité, ou accepté...

Mais nul ne repart, jamais, de cet Eldorado des Damnés...

Bienvenu dans la Ville de tous les Péchés...




Welcome under the Blue Moon...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Blue Moon City... By Night   

Revenir en haut Aller en bas
 
Blue Moon City... By Night
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MEUTE] Slowly, silently, now the moon walks the night in her silver shoon
» Moon Night ~~
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» Comparaison des armures blue def/forti/eva

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blue Moon City... By Night :: Bienvenue à Blue Moon City :: Rejoindre Blue Moon City :: Contexte-
Sauter vers: